Les chiens de propriétaires en surpoids ont plus de risques de devenir obèses

Un chien qui est trop gros et gras
Chien en surpoids

Les propriétaires en surpoids ont plus de risques d’avoir des chiens en surpoids. Ce résultat est le fruit d’une recherche menée par l’Université de Copenhague.

Pour l’obésité tel maître tel chien

Le risque serait, selon le communiqué accompagnant la recherche, considérablement plus élevé que pour les propriétaires ayant un poids normal. Les chercheurs ont analysé les données de 268 chiens adultes, dont 20 % étaient en surpoids ou obèses. Selon ces mêmes chercheurs, la corrélation s’explique par la façon dont les propriétaires de chiens gèrent l’alimentation de leurs animaux.

Fondamentalement, alors que les propriétaires de chiens normaux n’utilisent les friandises qu’à des fins d’entraînement, les propriétaires de chiens en surpoids sont plus susceptibles d’utiliser les friandises par pure “hygge”.
C’est un terme danois difficile à traduire qui indique un état d’esprit d’intimité et de convivialité accompagné d’un sentiment de bien-être et de satisfaction.

Charlotte R. Bjornvad, chercheuse au Département des Sciences Cliniques Vétérinaires Danoises, nous donne également un exemple pour comprendre le concept : “Par exemple, quand une personne se détend sur le canapé et partage les dernières bouchées d’un sandwich ou biscuit avec son chien”.
La même étude montre également que les gens ont tendance à ne pas tenir compte de l’état pondéral du chien et à quel point cela peut être un problème pour l’animal et pour l’homme.

Etre en surpoids ou obèse a un grand impact sur la santé du chien, ce qui entraîne en moyenne une réduction de sa durée de vie explique Peter Sandoe, professeur de bioéthique et co-auteur de l’article. En moyenne, les chiens obèses ou en surpoids vivent 1,3 an de moins que les chiens dont l’alimentation est plus restrictive ou dont le poids n’est pas trop supérieur à leur poids normal.

A lire en anglais : Neutering increases the risk of obesity in male dogs but not in bitches

A lire aussi : Chiens en surpoids: de plus en plus d’animaux ont besoin d’une alimentation light

De plus, la castration et la stérilisation du chien peuvent favoriser le risque de devenir obèse ou en surpoids. Un risque qui semble ne caractériser que les mâles et non les femelles. La castration elle-même, comme le rapporte Bjornvad, réduit la capacité de réguler l’appétit chez les hommes et réduit l’incitation à l’activité physique. Par conséquent, les propriétaires devraient accorder plus d’attention à l’alimentation des chiens qui ont été castrés.