Ils volent des chiens pour la viande. Les habitants les lynchent

Chiens volés pour la viande
Chiens à viande

Les autorités vietnamiennes traquent les voleurs de chiens qui alimentent cet horrible commerce. La commerce de viande de chiens dans le pays. Des voleurs pris sur le fait ont été battus et torturés par les habitants.

Les habitants ne supportent plus les vols de chien

La colère des victimes de vols de chiens atteint des sommets. Des réactions d’auto défense se font de plus en plus courantes. On a même vu sur le web des vidéos de villageois battant et torturant des voleurs pris en flagrant délit de vol de chiens.

Les voleurs de chiens procèdent de manière particulièrement violente pour effectuer leurs larcins. Ils assomment les chiens avec des perches électriques puis les chargent dans des sacs ou des cages. Ils revendent ensuite les pauvres chiens sur les marchés à la viande.

Les chiens volés sont vendus dans des conditions sordides dans les marchés à la viande de chiens situé dans la ville d’Ho Chi Minh au Vietnam. Les chiens sont entassés dans des cages à côté d’étalages regorgeant de chiens cuits.

A lire aussi : Cambodge, la province de Siem Reap interdit la viande de chiens

Les habitants se font justice eux-mêmes

Selon l’organisation de protection des animaux Soi Dog Foundation les voleurs qui s’adonnent à cette activité gagnent très bien leur vie. Ils volent en moyenne une dizaine de chiens par nuit pour les revendre sur les marchés. Les chiens leurs rapportent environ 75 euros (2 millions de dongs) par nuit.

Cette somme est très importante au Vietnam où le salaire mensuel moyen est d’environ 220 euros. La justice vietnamienne cherche à mettre un terme à ce trafic de viande de chiens. Les habitants commencent à se faire justice eux-mêmes et ils vont jusqu’à torturer les voleurs de chiens.