Pour être adopté par la police, un chien errant se fait arrêter.

Un chien errant se fait volontairement arrêter par la police chilienne
Un chien se fait arrêter par la police

Il cherchait de l’aide. Où en trouver sinon dans une caserne ? Jusqu’à il y a quelques mois, Chato n’était qu’un des nombreux chiots nés dans la rue, à la recherche de nourriture, d’abri et d’affection. Mais tout a changé quand son doux museau est sorti du bureau de police local de Paita, au Pérou.

Le chien errant a été adopté par la police. Et même s’il n’a pas d’entraînement de K9, il ne manque pas une occasion de suivre ses sauveurs dans leurs engagements quotidiens. Chato vit dans la caserne et tout le monde s’occupe de lui. C’est pourquoi il ne manque jamais un moyen de les remercier et de se rendre utile dans la lutte contre le crime autant qu’il le peut.

https://www.facebook.com/aylin.espinoza.9465/videos/1113779632152480/
La vidéo de l’arrestation du chien Chato

Depuis qu’il s’est rendu à la police, Chato a appris à jouer parfaitement le rôle d’un suspect, de sorte que les policiers peuvent également s’entraîner avec lui. La vidéo de sa “recherche” a été publiée sur le groupe Facebook Perros perdidos y Adopciones en Lima, devenant un témoignage d’adoption. Un chien prêt à se faire arrêter pour trouver un toit et un repas chaud chaque jour.

A lire aussi : Après 6 ans, un vétéran d’Afghanistan adopte le chien démineur qu’il avait connu

Chato est un exemple pour tout le monde. La police a ouvert ses portes et son cœur pour aider un chien dans le besoin. Et le chiot vit sa nouvelle vie avec enthousiasme, montrant ses qualités incroyables bien qu’il soit un chien errant comme beaucoup d’autres chiens au Chili.