Un chiot de 18 000 ans retrouvé intact

Dogor le chiot de canidé découvert dans le permafrost
Dagor le chiot de 18000 ans

La fonte du permafrost sibérien a révélé de nombreuses surprises importantes pour la science. Allant des poulains de 42 000 ans dont le sang coule encore dans les veines aux vers préhistoriques et mammouths laineux. Cette fois-ci c’est d’un chiot de canidé qu’il s’agit. C’est peut-être le plus vieux chien jamais trouvé.

Dogor le chiot âgé de 18 000 ans

Le chiot d’un canidé parfaitement conservé a été trouvé dans le permafrost sibérien. Il est mort à l’âge de deux mois, il y a 18 000 ans. Les scientifiques ne savent toujours pas si c’est un chien ou un loup, mais les conditions dans lesquelles cela est arrivé sont incroyables.

Dagor le chiot de 18000 ans
L’état exceptionnel de conservation du chien

C’est un mâle qui a reçu le nom de Dogor, qui signifie en jakuta “ami”. Deux scientifiques suédois du Centre de Paléogénétique de Stockholm, Love Dalén et Dave Stanton, l’ont trouvé à l’été 2018.

Conservé pendant 18 000 ans par un sol glacé

Il était gardé par un bloc de terre glacée près de la rivière Indigirka, au nord-est de Yakutsk, en Sibérie. Le permafrost a préservé tout le corps du chiot, ses poils épais, son museau et même ses moustaches et ses cils. La cage thoracique est plus exposée, mais on ne sait pas encore clairement ce qui a tué le chiot ou ce qui a causé sa mort. Cependant, les scientifiques ont déduit que le chien avait moins de deux mois lorsqu’il est mort.

La datation au carbone 14 a daté l’âge du corps à 18 000 ans. Il pourrait ainsi être le plus vieux chien jamais trouvé et confirmé de l’histoire. Cependant, après l’avoir étudié, les scientifiques ne savent pas si Dagor est un chien ou un loup. L’endroit où le chien a été trouvé est aussi ce qui alimente le doute. C’est un endroit où l’homme a commencé à apprivoiser les loups.

Quand nous avons découvert que le corps du chiot avait 18 000 ans, c’était incroyable. C’est une époque intéressante, où nous pensons qu’il y a eu une modification génétique entre loups et chiens.

Dagor pourrait être l’un des premiers chiens de l’histoire

Une étude publiée en 2017 par Nature Communication a conclu que le chien moderne a été domestiqué par une seule population de loups il y a entre 20 000 et 40 000 ans. L’Université d’Oxford, d’autre part, en 2016, a constaté que les chiens étaient domestiqués, indépendamment, en Asie et en Europe.

Dagor pourrait être l’un des représentants de ce transfert entre loups et chiens. Les scientifiques vont poursuivre leurs études, mais il est difficile de déterminer s’ils seront capables de reconstituer l’histoire du petit Dagor, qui est venu nous voir dans un tas de terre gelée vieux de 18 000 ans.

Nous avons hâte d’en savoir plus sur cet étrange chiot qui vient de la nuit des temps.